Loretta Rossi, « Emergence » (2015)

Cette série d’œuvres récentes (2015) offre au regard des personnages indéterminés, intégrés dans un environnement fait de signes inconnus. Au regardeur de les déchiffrer ou de se laisser captiver.
Dans la même œuvre s’assemblent la ligne et le flou. Le jaillissement et la méticulosité, voire l’obsessionnel, se marient et s’harmonisent.

> Voir l’ensemble de la serie